Accueil>...>Prochainement>De chaque instant

De chaque instant

De Nicolas Philibert, France, 2018, 1h45, Documentaire

Chaque année, elles sont des dizaines de milliers à se lancer dans les études qui leur permettront de devenir infirmières. Admises au sein d’un « Institut de Formation en Soins Infirmiers », elles vont partager leur temps entre cours théoriques, exercices pratiques et stages sur le terrain. Un parcours intense et difficile, au cours duquel elles devront acquérir un grand nombre de connaissances, maîtriser de nombreux gestes techniques et se préparer à endosser de lourdes responsabilités.
Ce film retrace les hauts et les bas d’un apprentissage qui va les confronter très tôt, souvent très jeunes, à la fragilité humaine, à la souffrance, la maladie, et aux fêlures des âmes et des corps.

 

De chaque instant s’avère un film d’une grande douceur, nous laissant avec l’impression surprenante mais bienvenue d’une éducation où bienveillance et dignité se conjuguent pour former ceux qui nous assisteront dans les moments de détresse. LES CAHIERS DU CINEMA

Après le musée de La Ville Louvre, l’école d’Etre et avoir, la ménagerie de Nénette ou La Maison de la radio, le centre de formation de la Croix-Saint-Simon prend sa place dans l’atlas de Nicolas Philibert, qui recense ces lieux qui sont à la fois des éléments essentiels de notre société et des refuges qui lui permettent (ou devraient lui permettre) de réfléchir sur elle-même (...). LE MONDE

Tourné dans un Institut de formation en soins infirmiers, le nouveau documentaire de Nicolas Philibert retrace le parcours intense des apprenti(e)s, confronté(e)s à la réalité du métier. Riche de subtilités, un portrait collectif tour à tour drôle et émouvant. LES FICHES DU CINEMA

Comme toujours, en explorant un microcosme spécifique sans surplomb ni commentaire, Nicolas Philibert parvient à montrer beaucoup plus que son sujet apparent, la situation des apprenti.e.s infirmier-ière.s devenant à travers son regard une vue en coupe de l’état politique, social et psychologique du pays. LES INROCKUPTIBLES

Avec De chaque instant, Nicolas Philibert capte avec sa rare sensibilité les premiers pas de jeunes élèves infirmières et infirmiers. Le primat de la parole sur la description brute ouvre à une réalité complexe et riche. L'HUMANITE

[...] un film politique sans en avoir l'air. Le regard lucide de ces futures infirmières est un miroir sensible de notre société française contemporaine dans toute sa diversité, dans toute sa vitalité, malgré un horizon assombri par la montée de la logique concurrentielle et financière. POSITIF

C’est cela au fond, la magie des films de Philibert : pointilliste, tendre et pudique, sa caméra enregistre des moments de joie ou de doutes, ces petits riens qui, mis bout à bout, forment une chronique fragmentée d’un univers abordé avec respect, empathie et curiosité. PREMIERE

Nicolas Philibert y fait preuve de cette justesse de regard, mélange d’extrême attention et de tact, qui caractérise son art, exempt de lyrisme, mais pas d’humour ni d’émotion. TELERAMA

dechaqueinstant 1 

Séances :

Mercredi 17/10 : 17h30
Jeudi 18/10 : 20h30

Mercredi 24/10 : 18h15-20h30

Mercredi 31/10 : 20h30
Jeudi 01/11 : 18h
Samedi 03/11 : 18h
Lundi 05/11 : 14h30